Nos corps énergétiques
 

   Notre corps physique n’est qu’une partie de notre être, c’est la fraction visible qui évolue actuellement dans ce monde matériel. De par sa nature éphémère, il n’est pas non plus notre « Moi », ce Moi étant plutôt notre âme. Nous, êtres humains, disposons de six couches invisibles superposées par dessus notre corps physique, comme des poupées russes; ce sont nos corps énergétiques. 

    Notre corps physique est le plus dense de nos sept corps, nos corps suivants sont de plus en plus éthérés et subtils, mais ce sont tout de même des corps d'essence matérielle. Nous disons bien « matérielle », car les électrons qui les composent ont un noyau positif et une membrane négative, comme tout ce qui est matériel. Contrairement à cela, nous retrouvons dans le monde immatériel, des électrons avec un noyau négatif et une paroi positive.

   Pour la majorité d’entre nous, seul le corps physique est apparent, certains mystiques toutefois perçoivent très bien nos corps subtils. Ces autres corps, quoique invisibles, sont néanmoins bien existants et tout aussi importants. La densité de leur substance, la durée de leur vie, les facultés dont ils sont doués, dépendent du rôle qu'ils ont à remplir, mais ces corps sont tous transitoires. Nos six corps énergétiques sont dans l’ordre ascendant, nos corps : éthérique, astral, mental, causal, bouddhique, et atmique. Chacun de ces revêtements nous permet de fonctionner dans une région déterminée de l'univers visible et invisible.

   Notre premier corps subtil, le corps éthérique est considéré par plusieurs comme un attribut du corps physique plutôt qu'un corps énergétique. On l'appelle parfois, notre « double éthérique ». Il est un parfait double de notre corps physique, mais constitué de quatre matières éthérées, et probablement aussi de molécules d'eau. Contrairement au corps astral, il ne doit jamais, au grand jamais, quitter le corps physique, sous peine de graves perturbations psychologiques, ou même de la mort du corps physique. Seuls certains médiums détachent parfois leur corps éthérique de façon involontaire, ils risquent alors d'en subir de graves conséquences.

   Le nombre, les noms, et l’ordre de nos corps énergétiques peuvent varier selon l’école. Avec le temps, nos connaissances en métaphysique s'accumulent, mais il y a encore énormément de spéculations dans ce domaine. Certaines organisations ésotériques prétendent que nous possédons 22 corps superposés ! Et ce n'est qu'un début, tôt ou tard, d'autres proclameront probablement que nous en possédons encore plus. Ce n'est pas le nombre, de toute façon qu'il est important de retenir, mais le principe. Nos corps énergétiques ne sont pas non plus clairement délimités et imperméables les uns des autres. Ils interagissent continuellement entre eux.

   Nos corps énergétiques doivent être perçus comme des entités vivantes, tout comme notre corps physique. Chaque corps énergétique est animé par une âme distincte. Ils sont donc bien conscients chacun de leur propre environnement. Pour être plus précis, ces âmes ne sont pas toutes présentes à la naissance. Seule l'âme vitale nous accompagne depuis le sein de notre mère. C'est elle qui commande nos processus physiologiques comme ; la respiration, la nutrition, la circulation, etc. Vers l'âge de sept ans, qui se veut l'âge de raison, une deuxième âme entre habituellement en fonction. Nos autres âmes viendront s'installer en nous par étapes successives au cours de notre vie, suivant la progression de notre développement physique et spirituel. Bien peu hélas, ne parviendront à attiser une âme pour leurs corps les plus subtils à l'intérieur de cette incarnation.  

   Étant porteurs de sensations, nos corps énergétiques sont susceptibles d’être agressé, de se déformer, ou de se déplacer légèrement du corps physique. Ils peuvent eux aussi souffrir de « maigreur » ou d'« obésité ». N'oublions pas qu'ils sont soumis aux mêmes lois que notre corps physique, et qu'ils réagissent de façon semblable aux aléas de la vie. Si avec les années, notre corps physique a tendance à changer de forme, selon ce que nous vivons, il en est de même pour nos corps énergétiques. Et si nous devons faire du conditionnement physique pour garder le tonus, nous devons également faire des exercices spirituels pour conserver en bon état nos corps énergétiques.

   Quand nos corps énergétiques se désalignent du corps physique, ce dernier a tendance à souffrir à l’endroit où il y reste un point de contact. Certaines personnes très sensitives peuvent ressentir ce désalignement, et le corriger eux-mêmes, tandis que d'autres ne feront qu'en subir les conséquences. Ces derniers s'emploieront alors à soigner physiquement un problème qui se trouve ailleurs, la guérison sera tout de même possible, mais elle risque d'être longue. Les acuponcteurs ou guérisseurs spirituels réussissent habituellement à corriger cette situation. De natures électromagnétiques, nos corps énergétiques sont également soumis à l’influence des planètes.
 
   L’homme est un tout indivisible et nous devons en tenir compte. Toute altération apportée à un de nos corps, qu’il soit physique ou énergétique, affecte infailliblement l’ensemble de notre être. Apprenons à entretenir le lien entre notre corps physique et nos corps énergétiques, en ouvrant notre conscience à la vraie spiritualité, pas nécessairement à une doctrine religieuse. C'est en intégrant l'invisible au visible, que l'on s’oriente vers une compréhension juste de l'être complexe que nous sommes.


André A. Bernier
 

Page 1     Comprendre la mort   André A. Bernier

Page 2     
Daphne Rose et Mikhaël   Daphne Rose Kingma et O. M. Aïvanhov

Page 3     
Selon Eckankar   anonyme

Page 4     
Ce qu'en pense Ernest   Ernest Tanguay

Page 5     
La mort nous fait signe à temps   Dr Max Bürger

Page 6     
Mourir   Placide Gaboury

Page 7     
La cryogénisation   Michel Marsolais

Page 8     
Le sommeil, image de la mort   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 9     
Steve Jobs, son discours à Stanford en 2005   Steve Jobs

Page 10   
L'expérience de la mort   Dr Raymond Moody

Page 11   
Naissance de l'idée de réincarnation   anonyme

Page 12   
Le médecin devant la mort   Hubert Doucet
 
 



Créer un site
Créer un site