Ils l'auraient voulu ainsi



   Jamais, jamais je n'aurais pensé que je perdrais mes deux parents le même jour. Et pourtant, un jour, je reçus un coup de fil m'annonçant que mes deux parents avaient trouvé la mort dans un accident de voiture.
 
   Pourquoi sont-ils morts le même jour ? ! Pourquoi moi ? Pourquoi deux aussi bonnes personnes ont-elles dû mourir ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

   Je pris le premier avion pour le Kentucky. J'étais en état de choc, je refusais d'y croire, je me posais mille questions. Je retrouvai mes deux sœurs
 ; complètement hystériques, elles refusaient d'admettre ce qui venait de nous arriver.

   Je me rendis à la maison de mes parents. Sur le petit meuble qui se trouvait près de la chaise berçante préférée de mon père, il y avait le cadeau d'anniversaire que je lui avais envoyé. Dans la maison, on sentait encore leur présence et leur chaleur.

   J'avais l'impression que mes parents étaient tout près de moi. Je n'arrivais pas à croire qu'ils étaient morts
 ; je leur avais parlé au téléphone à peine deux jours auparavant. Et maintenant, ils étaient partis à jamais. Pour l'éternité !

   Pendant les quatre jours de la veillée funèbre, plusieurs centaines de personnes, amis et parents, vinrent rendre un dernier hommage à mes parents. Des amis, assis autour des cercueils, se remémoraient les bons moments passés avec mes chers parents. Je n'avais jamais été aussi fier d'eux.

   Mais s'il y a une chose qui m'aida réellement à comprendre leur mort, c'est cette phrase prononcée par le révérand Dewitt Furrow dans son éloge. Il dit
 :

   «
 Vous vous demandez peut-être pourquoi Dieu les a rappelés à lui le même jour !

   Pourtant, ils l'auraient voulu ainsi, car ils étaient toujours ensemble, cheminant main dans la main avec amour sur cette terre. Il serait égoïste de notre part de demander que l'un reste et que l'autre s'en aille. Celui qui aurait survécu serait mort de chagrin en moins d'une année.

   Dieu a maintenant deux anges à ses côtés, qui cheminent au paradis comme ils le faisaient ici-bas. Dieu l'a voulu ainsi
 ! »

   Plus tard, pendant que je priais et pleurais au cimetière, je restai là à fixer leur tombe. C'est alors que les mots suivants résonnèrent en moi si clairement que j'en fus stupéfait
 : « Ils l'auraient voulu ainsi. »

   Oui, ils l'auraient voulu ainsi.
 


Douglas Paul Blankenship



Page suivante

Page d'accueil



 
Page 1     Comprendre la mort   André A. Bernier

Page 2     
Daphne Rose et Mikhaël   Daphne Rose Kingma et O. M. Aïvanhov

Page 3     
Selon Eckankar   anonyme

Page 4     
Ce qu'en pense Ernest   Ernest Tanguay

Page 5     
La mort nous fait signe à temps   Dr Max Bürger

Page 6     
Mourir   Placide Gaboury

Page 7     
La cryogénisation   Michel Marsolais

Page 8     
Le sommeil, image de la mort   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 9     
Steve Jobs, son discours à Stanford en 2005   Steve Jobs

Page 10   
L'expérience de la mort   Dr Raymond Moody

Page 11   
Naissance de l'idée de réincarnation   anonyme

Page 12   
Le médecin devant la mort   Hubert Doucet

 

 


 

 
 34 
 



Créer un site
Créer un site