Après la mort



   La nature a dépassé depuis longtemps les plus grands électroniciens, elle a placé à la pointe du cœur de l'homme une bobine magnétique, de la taille d'un atome, qui tourne pendant toute la vie et qui enregistre tout. Quand l'homme part de l'autre côté, il se détache de son corps physique mais il garde cette petite bobine. Les Juges d'en haut l'invitent en silence à contempler le film de sa vie et il revoit tout en détail.
 
   Oui, personne ne peut échapper à cette loi : tout dans la vie s'enregistre, on doit payer dans le plan astral pour chaque transgression que l'on a commise ici-bas et on ressent tout avec beaucoup d'intensité, parce qu'on n'a plus la protection du corps physique. Il n'y a rien de plus terrible que d'être nu et vulnérable dans le plan astral, car les pensées, les sentiments des vivants viennent directement vous mordre, vous piquer, vous brûler. Vous ne pouvez pas leur échapper. Même les regrets et les chagrins des vivants que l'on a laissés sur la terre sont un tourment pour les morts. Ce n'est qu'au moment où vous entrez dans le plan causal que plus rien ne peut vous plus vous atteindre, vous êtes alors au centre d'un cercle magique de lumière et rien ne peut le franchir si vous ne le voulez pas.

   Le domaine de l'âme et de l'esprit est vraiment extraordinaire et puisque vous êtes dans une École initiatique (la terre), si vous savez être patients, tenaces, vous apprendrez beaucoup. Mais attention, je dois vous mettre en garde
 : si vous vous laissez attirer par des futilités et que vous renonciez à cette richesse spirituelle pour des bricoles de la vie quotidienne, quand vous partirez dans l'autre monde, vous passerez par des états de conscience terrifiants, parce que vous n'aurez pas su apprécier ce qui est pur, sacré, divin.

   Vous me direz
 : « Mais pourtant, ce n'est rien, je n'ai assassiné personne. » Si, c'est grave, le fait de ne pas apprécier le côté divin n'est pas un bon signe pour vous. Cela veut dire que dans le passé vous avez vécu d'une façon tellement déplorable que vous vous êtes préparé des corps astral et mental tout à fait défectueux. Vous avez tellement retardé votre évolution, que maintenant il vous manque quelque part un élément qui vous rende sensible au monde divin, et vous devrez souffrir pour l'acquérir.


Omraam Mikhaël Aïvanhov



Page suivante 

Page d'accueil



 
Page 1     Comprendre la mort   André A. Bernier

Page 2     
Daphne Rose et Mikhaël   Daphne Rose Kingma et O. M. Aïvanhov

Page 3     
Selon Eckankar   anonyme

Page 4     
Ce qu'en pense Ernest   Ernest Tanguay

Page 5     
La mort nous fait signe à temps   Dr Max Bürger

Page 6     
Mourir   Placide Gaboury

Page 7     
La cryogénisation   Michel Marsolais

Page 8     
Le sommeil, image de la mort   Omraam Mikhaël Aïvanhov

Page 9     
Steve Jobs, son discours à Stanford en 2005   Steve Jobs

Page 10   
L'expérience de la mort   Dr Raymond Moody

Page 11   
Naissance de l'idée de réincarnation   anonyme

Page 12   
Le médecin devant la mort   Hubert Doucet

 

 


 

 
 42 
 



Créer un site
Créer un site